Rita Gilgen

Né 1959 à Berne et grandi à Ortschwaben.

En deuxième formation j’ai suivi un apprentissage d’orfèvre à Berne et j’ai travaillé en qualité d’indépendante.

En 1996 je me suis intallée pour trois ans et demi en Tunisie afin de réaliser mon projet „Sahara electric“. Par de là-même, j’entendais réaliser le voeu de mener une vie entre deux cultures et réaliser la transposition d’idées modernes en opposition aux idées traditionnelles.

Les souks très vivants de Tunis ainsi qu'une collaboration avec mes collègues orfèvre, qui travaillent dans des conditions très simples, m'ont fasciné et profondèment touché. De même que la très différenciée architecture, qui encore aujourd'hui me porte vers de nouveaux horizons, ont toujours été pour moi une très riche source d'inspiration.

De cette expérience il est ressorti des bijoux oscillants entre l’Afrique nord et -noire, qui aux formes et aux symboles bien définis, à l’intention de la guérison et de la protection dont on peut modifier les proportions. Les matériaux utilisés sont principalement de l’argent, du cuivre doré ainsi que des pierres précieuses.

Depuis 2000, j’habite et je travaille à Berne.

En 2007, pendant mon séjour à Tunis, j’ai réalisé et créé des tableaux en cuivre rouge, métal en feuilles, verre et autres matériaux.